Comment s’appelle-t-il ?

 

 

 coi028.jpg 

 Comment s’appelle-t-il  ?

 

 Le jour se lève, le métro ouvre ses galeries,
Dans les gares, les trains attendent  leur liberté…
Les voyages dans l’univers « intempéries »
Sont les seuls qu’il oserait nous raconter.

Il sort de sa torpeur, de son apathie, 
Le froid lui vole sa pauvre chaleur,
Il emporte ses bagages de survie, 

Les seuls restes d’une vie d’ailleurs. 

Même si le soleil, paresseux, est en trêve, 
Lui, arpente déjà les couloirs de l’oubli,
Pour réchauffer son corps en peine, 

Il marche, solitaire dans la foule, indécis. 

Comme pour garder cette étrange geôlière, 
Cette amie fidèle dont le prénom est « faim  »,
Il serre les dents. Mais, libérer cette prisonnière, 

Ce sera peut-être ce jour ou alors demain. 

Pour penser à l’avenir, il a besoin d’artifices, 
Des vapeurs éphémères animent son esprit,
Et son squelette s’habille de ce vice, 

Habit de rêve, sur la misère, repris.

 Il arpente les rues, ou trouve sous les porches 
Un petit toit pour lui, homme sans lendemain.
On le croise sans le voir. Aucune torche 

N’éclaire cet invisible et sombre souterrain. 

Aucune lettre ne vient indiquer son chemin, 
Quel numéro de cabane pour cet homme au surnom ?
Un « sans domicile fixe », un terme anodin,
Au fait, cet homme, connaissez-vous son nom ? 

Fin 

 Ecrit le 28 décembre 2006  

 

 

 



ABRACADA ... |
Bienvenue sur le site de Te... |
Art,Sculptures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | deuxc.com
| Eric Boldron,articles...
| LE MEILLEUR FEUILLETON DE L...