Ciel bleu… ciel gris,

  lzm071.jpg 

 

 Ciel bleu, ciel gris…

 Comme le réveil d’un jardin en fleurs,
Sous la rosée de ses intimes pensées,
Pour enfin en réveiller leurs délicates senteurs, 

Il ouvre son cœur jusqu’alors emprisonné. 

Pour peindre le pastel de ses sentiments,
Pour ne pas en ternir la douceur, 

Pour détruire l’image de celui qui ment,
Il ose les peindre d’autres couleurs. 

Contre les épines de l’infortune, 
Qui meurtrissent son corps de lames,
Il prie souvent  la sainte béatitude, 

Pour soigner les maux de son âme. 

Mais le ciel du bleu de l’espérance,
Se noircit souvent de sombres ombrages, 

Les nuages passent dans l’insouciance,
Et le vent les pousse vers un autre rivage. 

Et la vie passe 
Du ciel bleu,
Et la vie passe, 

Au ciel gris
Et la vie passe 

Au ciel bleu
Et la vie passe 

Passe… 

Fin 

Poème écrit le 12 avril 

Dédié à Laurent V.




ABRACADA ... |
Bienvenue sur le site de Te... |
Art,Sculptures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | deuxc.com
| Eric Boldron,articles...
| LE MEILLEUR FEUILLETON DE L...