Paparazzi… STOP !

J’ai voulu faire un poème en essayant de l’écrire avec  un peu d’humour sur les paparazzi, en me servant
« De l’homme au costume »,  (merci à lui) lorsqu’il a demandé aux personnes présentes à une réunion privée, de ne pas filmer; et naturellement, comme l’être humain est un peu voyeur…

 

 paparazzi_by_memo89_g

 Paparazzi… Stop !

Je me suis dévêtu de mon manteau…
Avec enthousiasme, devant cette nouvelle notoriété,
J’ai joué mon rôle de mannequin pour illustrer vos photos,
Répondu à vos questions, et vos souhaits furent souvent acceptés.

J’ai déboutonné ma veste…
En vous livrant mes souvenirs, mes émotions et sentiments,
Quelques reflets de ma carrière, importants ou modestes,
Pour que vous ne fracassiez les portes de ma vie, illicitement.

Vous venez d’arracher les boutons de ma chemise,
En attrapant avec avidité les nuances de sa couleur,
En emprisonnant mes gestes pour qu’ils se fixent
Dans vos boîtes noires où même mon regard se teinte de stupeur.

Alors,

Je vous ai peut-être trop donné,
Pour que mes allées privées ne retiennent votre curiosité,
Et que vos caméras me piègent de leurs pixels désordonnés
Sur la page d’un magazine, en oubliant de m’éviter.

Il ne me reste que ma peau …
Allez-vous me l’arracher ?
Ne devenez pas bourreau !
Arrêtez de tricher

Maintenant…

Je vais remettre une autre chemise, mais à l’envers !
Peut-être avec des rayures pour façonner une prison illusoire,
Ou à carreaux, pour que vos regards se lacèrent sur leurs dévers,
Pour éviter à vos objectifs rapaces de violer les cadres de mes miroirs.

Je fermerais ma veste quitte à cadenasser le zip de sa glissière,
Pour que vous ne suiviez ma silhouette sur des sentiers personnels,
Afin que vos flashs ne déposent sur mes proches, leurs lumières,
Et que leurs visages ne s’abîment sur du sensationnel.

Je m’emmitouflerais dans mon manteau, remontant mon col,
Pour que le son de ma voix ne trouve pas d’autres échos
Et que mes confidences sur d’autres ondes ne s’envolent,
Afin de neutraliser les paroles sur de quelconques calicots. *

Fin

Poème écrit le 19.08.2014

Avec un chapeau et des lunettes de soleil, ce sera parfait, Mr !

* banderoles



Lisa GERRARD

 

 

Lisa Gerrard

Née le 12 avril 1961 à Melbourne, c’est une musicienne et chanteuse australienne.

De parents irlandais, émigrés en Australie, Lisa Gerrard a grandi à Prahran, dans la banlieue de Melbourne, parmi les communautés grecques, turques, italiennes, et arabes qui influenceront sa musique.

En 1981 elle intègre le groupe « Dead Can Dance » avec Brendan Perry.  Elle poursuit ensuite une carrière en solo.  Un Golden Globe lui a été décerné pour la musique du film Gladiator qu’elle a écrite en collaboration avec le compositeur Hans Zimmer.

En 2005,  elle repart pour une tournée européenne et nord-américaine (reformation du groupe Dead Can Dance), avec de nouvelles compositions   » Saffron ou Hymm for The Fallen.

En 2007, elle effectue une tournée solo via l’Australie, l’Europe puis en Amérique du Nord. En automne de la même année, elle se produit à nouveau en Europe et en Russie.

En juin 2008, le précurseur de la musique électronique allemande Klaus Schulze, sort un album intitulé Farscape avec  la voix de Lisa Gerrard.

 

Chant

640px-LisaGerrardParis2009

Lisa GERRARD dans Musiques et images des maux de l'âme ! magnify-clip

Paris,  2009

Sa musique a tour à tour été qualifiée de Gothique, New wave et world music.

Sa technique de chant est riche et lui confère un caractère unique, une voix profonde de  contralto,  sombre et aérienne, se mêlant à des mélopées incantatoires, tantôt éthérées, tantôt tribales, basées sur des chants sacrés, mystiques, ou des transes hypnotiques.

Sa gamme vocale part de contralto ou contralto dramatique comme avec les morceaux  « Sauvean, Sacrifice, Largo et Not Yet,   et se prolonge en  mezzo-soprano dramatique   comme pour  ‘ »The  Hoste of  Seraphim, Elegy, Space Weaver, Come this Way, et One Perfect Sunrise.

Elle chante dans plusieurs langues comme  l’anglais, le catalan, le persan …

En outre, Lisa Gerrard a développé, depuis l’âge de douze ans, sa propre langue idiosyncrasique (idioglossie) , on peut retrouver cette technique dans ses chansons, telles que  Now We Are Free, Come Tenderness, Serenity, The Valley of the Moon, Tempest, Pilgrimage of Lost Children,  Coming Home et Sanvean.

Image de prévisualisation YouTube

Littérature

La voix de Lisa Gerrard a servi d’inspiration à l’auteur français Jean-Marc Ligny  pour la rédaction de son roman La Mort peut Danser   (inspiré du nom du groupe de Lisa Gerrard). L’héroïne du roman, Alyz Gerrard, porte d’ailleurs un prénom qui est une anagramme de celui de Lisa Gerrard.

Discographie  The Mirror Pool (1995, 4AD)

  • Duality (avec Pieter Bourke, 1998, 4AD)
  • chanson Gortoz a ran (« J’attends »), album Irvi (Denez Prigent 2000)
  • chanson An Hini A Garan (« Celle que j’aime »), album Sarac’h (Denez Prigent, 2003)
  • Immortal Memory (avec Patrick Cassidy, 2004, 4AD)
  •  The Silver Tree(2006)
  •  The Best of Lisa Gerrard (2007, 4AD)
  • Farscape (2008) avec  Klaus Schulze
  • Rheingold (2008) 2CD+2DVD avec Klaus Schulze
  • The Black Opal (Gerrard Records, 2009)
  • Departum avec Marcello De Francisci (Gerrard Records, 2010)

Bandes Originales de Films (participations)

  • Baraka (1993, Milan) – Musique originale : Michael Stearns
  • La Liste de Schindler (film) (The valley of the moon 1993)
  • Heat (1995, Warner Brothers)
  • [(Eaters of the Dead  : Rejected score from The 13th Warrior)] Partition rejetée de Graeme Revell par Michael Crichton au profit d’un score de facture plus classique signé Jerry Goldsmith
  • La chute du Faucon Noir (The Black Hawk Down, 2001, Decca) : chanson finale Gortoz a ran en duo avec Denez Prigent
  •  Mission : Impossible 2(2001, Universal)
  • Man on Fire (2004, Varese Sarabande)
  •  Layer Cake (2004, Matthew Vaughn)
  •  Ichi (2008)
  •  Le Royaume de Ga’holle (2010)
  • The Bible (2013)
  • I, Frankenstein (2014)

Bandes Originales de Films

  •  Révélations (The Insider) (1999, Columbia-Sony)
  • Gladiator  (2000, Decca) – « Now We Are Free »
  • Image de prévisualisation YouTube
  •  Ali ( score)  (2001, Universal)
  •  Pai (Whale Rider) (2003, 4AD)
  •  Le Roi Arthur (2004) – « Amergin’s Invocation »
  • Infidèle (d’Adrian Lyne, 2002)
  •  A Thousand Roads (2005, Wide Blue sky)
  • The Mist (2007)
  • Henry Poole Is Here  (2008)
  • The Trail of Genghis Khan (2010)
  • Orages et Sunshine (2011)
  • Insight (2011)
  •  Man Of Steel (film 2013)
  • Samsara (film 2012)

Image de prévisualisation YouTube

Autres participations

  • Tears of the sun (2003)

Site officiel de Lisa Gerrard

 



ABRACADA ... |
Bienvenue sur le site de Te... |
Art,Sculptures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | deuxc.com
| Eric Boldron,articles...
| LE MEILLEUR FEUILLETON DE L...