Croquis ensanglantés…

Charlie-Hebdo-les-soutiens-en-dessins-et-la-liste-des-rassemblements

Croquis ensanglantés…

Des vies furent lynchées par la barbarie,
Des familles furent amputées de leurs membres,
La liberté de leurs dessins a déchaîné la furie ;
Les mines de nos crayons, de révolte, alors se cabrent.

La haine obscure et sournoise a tué leurs dons libertaires
Mais cette racine n’a jamais, dans aucune religion, pris naissance.
Elle a trouvé son opiniâtreté dans la boue meurtrière
En s’engluant dans la viscosité de fanatiques mouvances.

Je n’ai pas toujours apprécié l’acidité de leurs messages,
Et j’aurais bien volontiers utilisé une autre planche à dessin.
Mais la colère, quand l’incompréhension nous dévisage,
Ne doit pas revêtir l’armure vengeresse d’un assassin.

Ces artistes n’ont pas mis de glaives dans les mines de leurs crayons.
Ils n’ont tué personne même s’ils s’amusaient quelquefois à nous outrager.
Mais les assassiner, c’est aussi tuer la liberté d’exprimer nos opinions,
Même s’ils n’ont pris garde qu’autour d’eux, existaient d’autres passagers.

Les traits de crayon peuvent être insultants pour toute personne,
S’ils forment des pleins et des déliés avec la haine comme phrasé.
Alors peut-être que, changer les traits d’un croquis, pour que le glas ne résonne,
Aurait apaisé les sensibilités, car, ailleurs, les armes ne cessent de s’embraser.

Fin
Poème écrit le 26 janvier 2015

Je suis pour la liberté d’expression mais je pense que l’on peut, aussi,
surtout en ces périodes où les fanatiques religieux prônent l’intolérance,
pouvoir aussi protéger les personnes qui vivent tout autour de nous
et qui ne font pas partie de l’équipe…



ABRACADA ... |
Bienvenue sur le site de Te... |
Art,Sculptures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | deuxc.com
| Eric Boldron,articles...
| LE MEILLEUR FEUILLETON DE L...