La vie s’effeuille,

pink daisy without petals after a he loves me... he loves me not

S’effeuille la vie,

S’effeuille la vie
Les feuilles tombent une à une
Perdre la mémoire, les envies,
Regarder vers la lune.

Le ciel s’obscurcit,
Les nuages défilent vêtus de gris,
On les subit, plus envie
D’y chercher une éclaircie.

Le vent ne souffle plus,
Les émotions restent muettes,
Elles ne dansent même plus,
Statique girouette !

S’effilochent les jours,
Mêmes gestes, mêmes matins,
Mêmes manies jour après jour,
Promenades dans ce jardin.

Elle a oublié de cueillir,
Les premières fleurs du printemps,
Elle attend, encore, de vieillir,
Doucement, encore…plus doucement.

Fin

Poème écrit le 25 mars 2007



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

ABRACADA ... |
Bienvenue sur le site de Te... |
Art,Sculptures |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | deuxc.com
| Eric Boldron,articles...
| LE MEILLEUR FEUILLETON DE L...